La Théorie du Dédoublement de l’Espace et du Temps

L’infiniment grand rejoint l’infiniment petit,

tout devient compréhensible par :

Le passé, le présent, le futur…

Il était temps !

Tout part d’un mouvement de dédoublement qui existe aussi bien dans l’infiniment petit que dans l’infiniment grand.
Ce mouvement explique le système solaire, les orbites planétaires et les lois de Kepler. Le pourquoi de la Terre, de la Lune, et même de Pluton qui est bien la 9ème planète de notre système solaire. Le pourquoi des cycles de dédoublement des temps (nous vivons la fin d’un cycle qui, dans l’ignorance du dédoublement, peut devenir très chaotique).
Il permet le calcul de la vitesse de la lumière, définit une énergie d’équilibre (0,01%) entre une énergie gravitationnelle (33,3%) et une énergie de temps (66,6%), retrouvant ainsi la constante cosmologique d’Einstein.
Il donne l’équation universelle qui détermine le changement de perception du temps dû au dédoublement.
Il impose la nécessité de masses ou d’énergies réelles mais imperceptibles (dites sombres ou noires) et celle d’un Soleil noir, dédoublant notre Soleil lumineux.
Il définit plusieurs vitesses supraluminiques, permettant les échanges d’information entre temps dédoublés, précisant ainsi la notion actuelle et inexacte d’intrication.
Et surtout, ce mouvement fondamental dirige aussi bien notre corps que l’univers qui nous fait vivre, tout en nous dédoublant

Mes prochaines interventions

Barcelone 7 et 8 octobre

Madrid 25 et 26 novembre

Avignon 2 et 3 décembre

Jean Pierre Garnier Malet

Jean Pierre Garnier Malet, né en 1940 en France dans la Vienne.

Physicien (Doctorat de mécanique des fluides), auteur de la théorie du dédoublement de l’espace et du temps (The Doubling Theory, 1988).